Brionne vise les 5 000 habitants et s'y prépare

L’entreprise BANAS Frédéric vous propose cet article paru dans L’EVEIL NORMAND le mercredi 16 mars 2016.

La ville élabore actuellement son plan local d'urbanisme et plusieurs objectifs sont annoncés : augmenter le nombre d'habitants, conforter l'activité économique, valoriser le patrimoine... Le projet est ambitieux.

Quel visage aura Brionne en 2030 ? Difficile de prédire l’avenir, mais on peut quand même tenter de l’imaginer. En particulier grâce à un document stratégique et riche en informations, qui engage Brionne pour les quinze prochaines années : le projet d’aménagement et de développement durable (PADD), une composante du plan local d’urbanisme (PLU). On y recense tous les grands enjeux locaux, qu’ils soient économiques ou environnementaux.

« On ne compte plus les réunions depuis le lancement de la procédure en 2013 », souffle le maire Valéry Beuriot. « Ce document, c’est la philosophie de la ville, son projet politique, ajoute-t-il. Il faut faire avancer Brionne. » Présenté au public lundi 7 mars, le document va être débattu au conseil municipal en juin, puis va se traduire dans un zonage et un règlement, avant de faire l’objet d’une enquête publique. Les habitants sont invités à l’enrichir et à donner leur avis. En attendant ces échéances, en voici dès maintenant les principales orientations.

Il y a plus de trente ans, au carrefour des années 1970 – 1980, près de 5 000 personnes vivaient dans la cité Risloise. Un niveau qui n’a fait ensuite que baisser, mais la chute n’est peut-être pas irrémédiable. La commune a gagné quelques habitants l’année dernière et compte bien en accueillir encore plus dans le futur. Elle a ainsi choisi une hypothèse de développement démographique de 500 habitants supplémentaires d’ici 2025, c’est-à-dire une croissance de l’ordre de 11 %, afin d’atteindre à nouveau ce seuil de 5 000 habitants en 2030. Ce chiffre de 11 % est « conforme à la croissance attendue dans l’ensemble du département », explique le maire.

Un objectif qui nécessiterait de construire de nouveaux logements, environ 320 d’ici 2025 : 250 pour répondre à l’augmentation de la population et 70 pour pallier le processus de décohabitation (quand des personnes d’un même foyer cessent de vivre ensemble). « Et si la population n’augmente pas, tout cela tombe à l’eau ? », s’est inquiété un spectateur lors de la réunion publique, la semaine dernière. « C’est un scénario optimiste, mais réalisable, répond l’adjoint au maire Lucien Eon. Il faut se mettre en situation d’accueillir la population. » « On se donnera les moyens, en fonction de nos capacités financières, poursuit Valéry Beuriot. On a un objectif raisonné et raisonnable. » Le programme des Hauts de Callouet est l’illustration, dès 2016, de cette volonté bâtisseuse.

La commune souhaite aussi renforcer son attractivité et son rayonnement sur un territoire élargi en poursuivant la valorisation du centre-ville et en confortant les activités et les services…

Source L’Eveil Normand le 16 mars 2016

http://www.leveilnormand.fr/2016/02/17/operation-gestes-qui-sauvent-inities-vous-pourrez-sauver-des-vies/


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Par tél : 02 32 44 87 22
Besoin d'un menuisier dans l'Eure ?

Frédéric Banas Menuiserie

© 2016 par Frédéric Banas. Créé avec Wix.com