La rénovation du centre-ville va continuer


L’entreprise BANAS Frédéric Menuiserie Charpente vous propose cet article paru dans le Courrier de l’Eure le mardi 5 avril 2016.

Douze mois après avoir pris la succession de Gérard Grimault à la mairie de Brionne, Valéry Beuriot fait le point sur cette première année. Il évoque aussi plusieurs dossiers, notamment la poursuite des travaux pour la rénovation du centre-ville.

Comme avez-vous vécu cette première année en tant que maire ?

« J’étais aux côtés de Gérard Grimault depuis plusieurs années, j’étais son premier adjoint depuis 2008. J’ai pu être associé aux dossiers de la commune. J’ai pu mesurer que la charge de travail pour le maire de Brionne est importante, mais j’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur une équipe administrative compétente. Le travail d’un maire est de prendre des décisions et de trancher. Ce n’est pas toujours facile. Quoi qu’on puisse en penser de l’extérieur, les élus n’ont pas la science infuse. C’est grâce à l’expérience et à une capacité d’écoute qu’on arrive à prendre les bonnes décisions. Et on les prend toujours dans l’intérêt général, ce qui peut mécontenter tel ou tel.

Sur le plan humain, j’ai noté un changement. Même si dans mon rôle d’adjoint, j’étais amené à côtoyer assez fréquemment les Brionnais et d’autres élus, le fait d’être maire c’est une autre étape. C’est très enrichissant, mais c’est aussi un poste très exposé. Mon expérience me confirme que les élus ne sont pas forcément récompensés au quotidien du travail qu’ils peuvent mener. Cette reconnaissance vient lors des périodes électorales. Entre les échéances, il y a des moments de doute et on essaye de se rassurer pour savoir si les décisions sont judicieuses. Je m’efforce d’être disponible et à l’écoute des Brionnais, tout en sachant qu’on n’a pas forcément la baguette magique et la réponse à toutes les inquiétudes. »

Votre prédécesseur avait une relation assez forte avec les Brionnais. Avez-vous réussi à créer des liens avec les habitants ?

« Cela faisait vingt ans que j’étais adjoint, donc je ne partais pas de rien humainement parlant. Je suis resté le même, même si les gens ne s’adressent pas à vous de la même façon. Le moins facile, c’est de revêtir le costume et d’habiter la fonction. En même temps, pour mon cas personnel, ce n’est pas quelque chose d’insurmontable. Je me suis glissé assez vite dans la fonction. Même si je ne prétends pas en avoir fait le tour. »

Quel rôle exerce Gérard Grimault aujourd’hui ? Est-il simplement un spectateur de la vie municipale ou vous conseille-t-il dans vos décisions ?

« Je confirme mon souhait et celui de mon équipe de voir Gérard Grimault accepter de devenir maire honoraire de Brionne. Je sais que ce n’est pas une démarche évidente pour lui, mais nombre de Brionnais seraient heureux qu’il accepte cette forme de reconnaissance pour tout le travail qu’il a accompli. Aujourd’hui, Gérard Grimault reste évidemment un spectateur attentif de la vie Brionnaise. Si j’avais un conseil à lui demander sur tel ou tel sujet qui le mérite, je n’hésiterais pas à le faire. Mais depuis que je suis maire, c’est auprès de mes adjoints et des conseillers de la majorité municipale – que je réunis très régulièrement – que je sollicite un avis sur les décisions importantes que j’ai à prendre. »

Une boucherie a fermé récemment ses portes à Brionne. Que peut faire la ville pour favoriser l’activité économique ?

« C’est l’affaire de tous les élus, y compris celle du maire. Mais les moyens d’intervention sont différents. En 2013, la compétence économique a été transférée par Brionne à la communauté de communes. Nous avons participé à la création des deux zones, Malbrouck et Maison-Rouge, avant même l’intégration à l’intercom. Pourquoi ce choix ?

La position géographique de Brionne dans une vallée encaissée fait que le foncier disponible s’est raréfié. Il n’y a pratiquement plus de terrains disponibles. Et le PPRI adopté en 2002 fait qu’une grande partie du foncier est grevée par des prescriptions au titre de la prévention. Ce qui est important, c’est d’attirer de l’emploi. Qu’il soit à Brionne intra-muros ou extra-muros, peu importe, du moment qu’il soit dans notre canton.

On a de l’artisanat et du commerce sur Brionne, il faut favoriser l’attractivité de la commune et créer les conditions pour que des entreprises viennent s’installer. On a des outils. Je lance un appel aux commerçants et aux artisans concernant le FISAC. La ville de Brionne a financé une dizaine de dossiers de rénovation avec le département de l’Eure et l’État, et il y a encore des fonds disponibles. J’encourage les commerçants qui ont un projet de rénovation de leurs locaux de se rapprocher de la mairie pour déposer un dossier. On s’est aussi doté d’un droit de préemption commercial, on pourra s’en servir pour éviter que des commerces se transforment en logements. Notre travail est aussi d’aider les commerçants à se fédérer en union commerciale, c’est ce que nous avons fait. »

Source LE COURRIER DE L’EURE Anthony BONNET le 5 avril 2016

http://www.lecourrierdeleure.fr/2016/04/05/interview-je-suis-reste-le-meme/

#Menuiserie #Menuisier #Menuiserie Bois #Menuiserie Eure #Menuisier Eure #Charpente #Charpente Bois #Charpentier Eure #Charpentier Normandie #Fenêtres #Fenêtres Bois #Volets #Volets Bois #PVC #Fenêtres PVC #RGE #QUALIBAT #Escaliers #Escaliers Bois #Portails #Portails Bois #Portails PVC #Maison Bois #Maison en Bois #Ossature Bois #Maison Ossature Bois #Garage Bois #Extension Bois #Cuisine équipée #Cuisine aménagée #Eure #Brionne #Bernay #Le Neubourg #Beaumont le Roger #Le Bec Hellouin #Pont-Audemer #Pont-Authou #Authou #Montfort sur Risle #Harcourt #Freneuse sur Risle #Calleville #Berthouville #Hecmanville #Carsix #Calleville #Lisieux #Appeville Annebault #Eure #Calvados #Normandie #Haute-Normandie #Basse-Normandie #Travaux de Rénovation #Artisan #Artisanat #Maison Normande #Fenêtre bois brico depot #fenêtre bois pas cher #Fenêtre bois sur mesure #Fenêtre bois rénovation #Fenêtre bois leroy merlin #Fenêtre sur mesure #Fenêtre bois prix #Fenêtre bois lapeyre


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Par tél : 02 32 44 87 22
Besoin d'un menuisier dans l'Eure ?

Frédéric Banas Menuiserie

© 2016 par Frédéric Banas. Créé avec Wix.com